Donnez longue vie à vos chaussures

(vidéo : test de l’imperméabilisation)


La peau animale, parce qu’elle est vivante, est sensible à tout ce qui l’entoure.
Comme la nôtre, elle a besoin de protection.
Pour le préserver sur le long terme, un entretien régulier et des soins spécifiques sont indispensables.

Les ennemis du cuir sont aussi les nôtres : l’eau (transpiration, pluie…), le soleil, les bactéries…
peuvent provoquer des tâches à la surface.
La peau déteste l’eau qui la déforme ; la lumière et la chaleur qui la décolorent et la brûlent.

Pour le protéger : 1) IMPERMEABILISER

2) ENTRETENIR
Soins pour embellir et consolider vos chaussures.
La famille du cuir est si nombreuse qu’elle nécessite des soins adaptés à la nature de chacun.

Cuir lisse : Nettoyer avec un chiffon humidifié
Appliquer l’imperméabilisant
Si à l’usure la couleur du cuir est un peu terne, appliquer un cirage de la couleur de la chaussure
Laisser sécher
Utiliser une brosse souple pour faire briller, ou un collant usagé

Cuir vernis : Nettoyer avec un chiffon humidifié
Appliquer le lustreur vernis sur un chiffon doux puis masser la chaussure, pour assouplir le vernis et raviver sa brillance
Laisser sécher une quinzaine de minutes

Cuir gras : Dépoussiérer la chaussure à l’aide d’une brosse
Appliquer le lait nettoyant sur un chiffon doux et ensuite sur la chaussure en effectuant des gestes circulaires et énergiques
pour ôter l’ancienne graisse
Appliquer une graisse pour assouplir le cuir
Laisser sécher (environ 1 h)
Pour finir, utiliser une brosse à lustrer avec un geste léger et rapide

Cuir velours, appelé « daim » ou nubuck : Dépoussiérer à l’aide d’une brosse souple
En cas de marques, utiliser la gomme à daim
Appliquer ensuite l’imperméabilisant
Appliquer un spray de la couleur de la chaussure si le velours est terne

Conseils en plus…

Il est préférable de laisser le cuir reposer plusieurs heures ; ainsi les produits agiront en profondeur ;
le lustrage sera d’autant plus beau que le produit aura eu le temps de sécher.

Pour les tâches grasses, saupoudrez immédiatement un peu de terre de Sommières que vous trouverez dans une droguerie.
Laissez poser plusieurs heures.
Brossez délicatement en faisant des gestes circulaires.
Réitérez l’opération si nécessaire.

Si vous avez de la terre sur le cuir, laissez la d’abort sécher avant de brosser et d’appliquer l’entretien ;
vous éviterez ainsi d’incruster la terre dans la matière.

Si vos chaussures sont mouillées, ne les mettez pas près d’une source de chaleur, cela durcirait le cuir.
Laissez les tranquillement sécher dans un endroit tempéré.

Utilisez un chausse-pieds, ce qui évitera l’affaissement des contreforts et l’usure des coutures du talon.

3) NETTOYER
Cirer ses chaussures sans jamais les nettoyer revient à se maquiller sans jamais se nettoyer la peau ; ce n’est pas joli à voir !
Décrasser le cuir en le brossant et en le nettoyant avec un chiffon humide. (une ffois toutes les 2 semaines pour une paire portée régulièrement)
Lorsqu’il sera sec, appliquez un produit d’entretien adapté à sa nature

4) RANGER
Après chaque portée ou le plus souvent possible, placez vos chaussures sous embauchoir non vernis, en bois brut, (photo) pour absorber l’humidité de
votre chaussure, préserver sa forme et augmenter sa durée de vie.
(éviter l’embauchoir « tendeur », il ne remplit pas bien la chaussure et a tendance à casser le contrefort)
Laissez-les à l’air libre, à température ambiante, toujours loin d’une source de chaleur.

Quoi que vous fassiez, et même si vous ne voulez pas l’admettre, vous transpirez des pieds, c’est un fait !
Plus ou moins selon les personnes, et selon les chaussures portées, mais qu’importe. Cette transpiration est acide. Donc elle attaque le cuir.
Nous vous conseillons de ne pas porter la même paire plusieurs jours de suite. Vous ne portez pas le même caleçon tous les jours ?
Le cuir est une matière vivante, il faut donc le laisser respirer.
Il faut lui laisser le temps de se reposer, d’évacuer la sueur et autres saletés accumulés pendant le port de la journée.
Vos chaussures ne s’en porteront que mieux, vos pieds aussi !
Nous vous proposons donc : 1 jour de port/ 2 jours de repos.
L’idéal est donc de disposer d’un minimum de 3 paires avec lesquelles vous pouvez mettre en place une rotation.


5) FAIRE REPARER

Vous êtes attachés aux chaussures que vous portez, nous vous recommandons de les faire réparer avant qu’il ne soit trop tard :
talon, patin, (photos)